L'association les Yeux Fertiles remercie la Paroisse Sainte Marie en Royans Vercors et le Diocèse de Valence, qui en nous donnant accès aux chapelles permettent au Festival de bien se dérouler.
Nous présentons ci-dessous ces différents sites et bâtiments du patrimoine local. Les aquarelles sont extraites des ouvrages de Kate CULLING, que nous remercions pour son autorisation de diffusion.

La Chapelle en Vercors

 La paroisse se situe au centre du Village.  Aujourd'hui Notre Dame coule des jours paisibles après bien des vicissitudes dues aux intempéries et à l'incendie perpétré par les nazis en juillet 1944. Reconstruite autour du clocher de style roman du 13° siècle, classé aux monuments de France. 

Echevis

Dans un site grandiose l'église Saint Michel possède un charme campagnard touchant. Le clocher de l'église date de l'époque romane et la nef a été reconstruite au 17ème siècle. On peut y admirer une Vierge à l'enfant du 18ème siècle.

Loscence

 Saint Claude, petite Chapelle des Gabriels, date du 18ème siècle. Elle changera de nom et s'appellera Notre Dame des Lumières. Petite, simple elle porte haut son petit clocher. Le dimanche, le plus proche du 2 juillet, une procession partait de la Chapelle en Vercors et montait par le chemin de la Maison Blanche vers Loscence. C'était la vogue, cantiques, vêpres, pique-nique, étaient les moments forts de cette journée, oubliée à ce jour. 

Saint Agnan en Vercors

L'église de Saint Agnan a été bâtie à la fin du 12ème siècle, puis restaurée en 1690. Elle a été endommagée en 1944 pendant la seconde guerre.

Rousset en Vercors

Dès 1253, une transaction entre le Dauphin et l’évêque de Die fait état du site fortifié de Saint­-Alexis. En 1318, la paroisse Saint-Alexis est mentionnée sur la commune de St Agnan en Vercors, au lieu-dit Le Rousset.. 

 En 1780, la chapelle très vétuste, est relevée sur ses anciennes fondations. Elle se dresse pleine de charme dans un site grandiose.

Saint Martin en Vercors

L'église de St Martin fut construite à la fin du 12ème siècle et détruite lors des guerres de religion. Elle a depuis subi de multiples modifications pour renforcer son architecture. La chapelle jointe donne une allure de double nef à cette église dont le clocher républicain a été érigé en 1910.

Saint Julien en Vercors

Le village s'est constitué autour d'un prieuré disparu. L'église édifiée au 12ème siècle a souffert des guerres de religion et a été restaurée dans un style rustique au 17ème et 19ème siècles. On peut remarquer le calvaire et la croix reposant sur une imposante stalagmite.

Vassieux  

L’église paroissiale Notre Dame de l’Assomption ne fut pas épargnée lors des bombardements ; le clocher est l'unique témoin de l'ancienne église. Le nouveau bâti jouxtant le clocher, a été réalisé en 1955 par l'architecte Pierre Myassard et les décors par les peintres Aujame, Humblot et Borgès, le maître-verrier grenoblois Montfallet et le sculpteur Gilioli.

Ces décors ont été restaurés en 2005 ; la peinture du chœur, trop abîmée, a été remplacée par un retable de l'artiste Carmelo Zagari, deux vitraux et l'autel ont été conçus par Jean-Marc-Cérino. L'autel, réalisé en pierre de Tavel, abrite les reliques d'Edith Stein juive allemande devenue carmélite, morte en déportation à Auschwitz.

Bouvante  le Bas

Une petite église existait dans le village  de Bouvante le Bas. Elle  s'est trouvée trop petite vers le milieu du XIX siècle. On a donc construit une église plus grande en 1850, qui de nos jours semble bien importante pour ce village qui suite aux deux guerres mondiales et au départ des Bouvantiens vers la ville est devenu l’équivalent d’un hameau…
L'église possède de beaux chapiteaux décorés qui proviendraient de la Chartreuse du Val Sainte Marie 

Bouvante le Haut  

Le clocher et le chœur de l'église Saint Pierre ont été construits aux 12ème et 13ème siècle. La nef a été reconstruite suite aux guerres de religion. Propriété des bénédictins de l'abbaye de Léoncel, elle fut rattachée à la chartreuse du Val Sainte Marie à la fin du 12ème siècle.

Leoncel

Des moines de l'Abbaye de Bonnevaux sont à l'origine de la fondation de l’Abbaye Sainte Marie en 1137, qui fut terminée vers 1230.

La construction présente une transition entre l'art roman dépouillé et robuste du chœur et les élans pré-gothiques de la nef. À l'extérieur, on remarque l'harmonie du chevet autour de l'abside pentagonale et le clocher alpin à deux étages.

En 1390, l’abbaye est détruite ; l'église seule reste debout. Le cloître et l'aile des convers ne seront pas relevés. Aux 17ème et 18ème siècles, malgré divers travaux de rénovation, l’abbaye connaît un déclin progressif. La Révolution met un terme à la présence cistercienne, et l'abbatiale devient église paroissiale en 1790.

La Motte Fanjas

La rénovation récente du cœur du village avec sa place pavée, sa fontaine, apporte un charme à cette petite localité . L'église Saint Clair avec son très beau clocher roman, date du  11ème siècle. Dépendant de l'abbaye provençale de Montmajour, elle passa ensuite sous l'autorité de l'abbaye de Saint  Antoine toute proche. Le prieuré à proximité, a bénéficié d'une rénovation en 2001.


Oriol en Royans  

Le clocher date des guerres de religion, mais l'église Sainte Marie a été reconstruite vers 1850. Le cadran solaire et la statue de la vierge du vœu constituent deux particularités de la construction dans le canton.

Rochechinard

Détruite lors des guerres de religion, l'église Saint Georges a été reconstruite au 17ème siècle, selon le style d'origine, du début du 15ème siècle. Agréable et intime, elle bénéficie aussi d'un environnement somptueux, propice à la méditation.

Sainte Eulalie en Royans

Erigée au 11ème siècle, elle fut détruite pendant les guerres de religion. Elle a été reconstruite au 19ème siècle dans un style ancien. Elle est joliment meublée avec des statues et tableaux du 17ème siècle.

Saint Jean en Royans  

Au centre du village, l'église St Jean Baptiste a été construite au début du 18ème siècle sur le site du prieuré bénédictin du 11ème siècle. Le clocher en forme de flèche est de style roman montagnard, il est classé monument historique.

Les boiseries qui entourent le chœur de l’église proviennent de la chartreuse du Val Sainte Marie à Bouvante. De style baroque, datées de 1710, également classées, elles constituent l'un des joyaux artistiques du Royans.

Saint Laurent en Royans

L'église Saint Laurent a été détruite au cours des guerres de religion puis de nouveau à la révolution. L'édifice actuel date du début du 20ème siècle. L'orgue provient de la basilique Saint Ferjeux de Dijon.

Saint Nazaire en Royans

L'église Saint Nazaire a été érigée au 13ème siècle, mais détruite pendant les guerres de religion. Reconstruite, le choeur de style gothique flamboyant est du 15ème siècle.

Hostun

Au cœur du hameau de Saint-Martin d’Hostun on découvre une petite place pavée de galets, sa fontaine, et devant nous, une petite église de style roman. Tout autour sont regroupés: Le prieuré connu depuis 1249 et dont l’histoire est liée à celle de l’abbaye bénédictine de La Chaise-Dieu, le cimetière, témoignage de ce qu’il fut jusqu’à la fin du 19ème siècle époque des dernières inhumations, qui était en usage depuis la période gallo- romaine, la chapelle des Pénitents construite au début du 17ème siècle, le jardin botanique composé de 8 massifs de 8 plantes médicinales ou aromatiques, surnommé « le jardin des simples » 

Cette église essaie de rester, par une présence active des chrétiens de la communauté paroissiale et de leur curé, lieu de prière et de foi, dans la fidélité à ce riche passé religieux.